Silence. Elle danse.

C'est comme un rituel. Il y a des mots muets qui jaillissent de ses pas. Des larmes qui s'écoulent de ses bras. Le bonheur au bord des lèvres. C'est comme si elle touchait au coeur même de la vie, alors que la sienne est parcourue de frissons glacés. Ses mouvements esquissent le portrait de ses aimés. Les présents. Et les absents. On ne perçoit pas la mélodie qui l'entraîne. Elle est dans sa tête. Dans son corps entier peut-être même. Coupée du temps, elle laisse échapper ses blessures. Un cri muet. C'est l'expression même de l'indiscible. Un chemin vers l'innaccessible.

Silence. Elle danse.

DSC_1450