31 mai 2011

Come il girasole, ballo con il sole nel cuore.

Amore. Amamni come ballo. Voglio vivere la passione. Voglio il principe affascinante. Mi manca, lui chi mi direbbe TI AMO AMORE MIA. L'uomo di cui il cuore balla con il mio. Il mio romantismo mi perderà, lo so troppo bene. Ma non fa male di suonare un po' la musica dei miei sogni. Che dolce cosa di aspettare LUI, di sentire tutto il suo corpo teso verso le braccia innamorate. Ah... Come mi sarebbe dolce la vita con qualcuno ad amare di tutto il mio cuore. Si si, lo so che sogno l'amore più bello che l'è spesso, ma mi piace così.... [Lire la suite]
Posté par gourmandile à 22:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 mai 2011

Chut.

Silence. Elle danse. C'est comme un rituel. Il y a des mots muets qui jaillissent de ses pas. Des larmes qui s'écoulent de ses bras. Le bonheur au bord des lèvres. C'est comme si elle touchait au coeur même de la vie, alors que la sienne est parcourue de frissons glacés. Ses mouvements esquissent le portrait de ses aimés. Les présents. Et les absents. On ne perçoit pas la mélodie qui l'entraîne. Elle est dans sa tête. Dans son corps entier peut-être même. Coupée du temps, elle laisse échapper ses blessures. Un cri muet. C'est... [Lire la suite]
Posté par gourmandile à 17:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 septembre 2010

Sa force d'aimer.

    Elle dansait. Au fil de ses jours. Au cours de ses nuits. Sans cesse elle dansait pour survivre au quotidien de sa vie contorsionnée. Elle remplissait chaque instant d'un pas d'espoir pour valser au plus loin de l'avenir. Du présent, elle en faisait une ronde sans fin, où elle aimerait à jamais tourner et tourner encore. Elle dansait dans sa vie. Dans sa tête. Dans son coeur. C'était sa force de vivre. Sa force d'aimer.
Posté par gourmandile à 20:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juillet 2010

Je sais. Ou pas.

Les pieds qui frôlent le sol au rythme des trois temps. Comme des oiseaux prenant leur envol. Deux regards qui se croisent. Qui se cherchent. Qui se provoquent. Qui sourient. Un Deux Trois. Les ellipses croisées dans la plus pure harmonie. Une écoute. Un partage. Accélérer. Ralentir. Sentir. Ressentir. Je veux. Je sais. Accro-chée. Un Deux Trois. Ca coule de la tête aux pieds pour envahir mon corps telle une drogue dont je ressens déjà le manque. Bourrée ma douce. Un Deux Trois. Et dans la transe de mes... [Lire la suite]
Posté par gourmandile à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]